Fondue 101

Comment manger une fondue

La fondue se décline généralement en 3 versions : la fondue au fromage, la fondue bourguignonne et la fondue chinoise. Dans le cas de la fondue bourguignonne, les aliments sont frits dans l’huile chaude, alors que la fondue chinoise utilise un bouillon.

Pour une fondue dans les règles, vous aurez besoin de :

  • Un caquelon (en fonte émaillée pour la fondue au fromage ou en inox pour les autres fondues), avec brûleur. Il faut prévoir 1 caquelon pour chaque groupe de 4 à 6 invités.
  • Du combustible à fondue pour le brûleur (suivre les indications du fabricant quant au type requis et son utilisation).
  • 2 à 3 fourchettes à fondue pour chaque invité. Privilégiez les fourchettes de couleurs différentes, qui permettent à chaque invité d’avoir sa propre couleur aisée à identifier.
  • 1 couvert complet pour chaque convive (incluant fourchette de table, couteau et cuillère) afin d’éviter de manger à même la fourchette à fondue.
  • Plusieurs grandes assiettes ou plateaux de service afin de déposer les ingrédients autour de la table
  • Une assiette par convive, si possible avec des sections pour chaque sauce d’accompagnement.

Pour une fondue réussie, vous voulez servir une belle variété d’aliments qui constituent un repas complet, donc des protéines, des légumes et même des féculents.

  • Prévoyez environ 200 g (7 oz) de viandes par personne : en cubes pour la fondue bourguignonne, tranchées minces ou même farcies de fromage pour la fondue chinoise.
  • Au-delà du bœuf et du poulet, saviez-vous que les supermarchés proposent du chameau, du kangourou, du lapin et de l’autruche à fondue ?
  • Afin d’accélérer la cuisson, pensez à blanchir les légumes plus durs comme le brocoli ou les pommes de terre pendant quelques minutes dans de l’eau bouillante salée.
  • Enfin, prévoyez au moins 2 à 3 sauces d’accompagnement Canton pour tremper le tout.

 

Qui dit fondue, dit variété !shutterstock_170383787

Tranches de viandes rouges (à plat, roulées ou les deux), crevettes entières, cubes de tofu, cubes de poisson (saumon), grelots de pommes de terre, petits bouquets de brocoli, champignons frais, bok choy miniature, tranches de carottes en biseaux, tomates cerises, pois mange-tout, cubes de poivron

 

Étiquette à table

Si la fondue est conviviale de nature, certaines mini-règles d’étiquette doivent être respectées :

  • Vous êtes enrhumé(e)? Mieux vaut refuser toute invitation à une soirée fondue, où aliments et ustensiles se voient partagés par plusieurs.
  • Bye les bactéries ! Comme pour les trempettes et crudités, le double trempage — qui consiste à remettre un aliment déjà grignoté dans le caquelon — est contre-indiqué.
  • Évitez de subtiliser la fourchette à fondue qu’un autre convive a plongée dans le caquelon (vive les fourchettes de couleurs différentes !).
  • Faites tournoyer les aliments cuits au-dessus du caquelon afin d’éliminer l’excès de bouillon qui tacherait la nappe en route vers votre assiette.
  • Ne croquez pas les aliments cuits à même la fourchette à fondue. Faites-les glisser dans l’assiette et utilisez les ustensiles ordinaires.
  • Ne soufflez pas sur les aliments piqués dans la fourchette, au risque d’éclabousser autour.

Et, bien sûr, on ne trempe jamais les aliments avec les mains !

 

Une tradition amusante

Vous avez égaré un aliment au fond du caquelon? La tradition veut que si c’est une femme, elle doit embrasser le premier homme à sa droite. Si c’est un homme, il doit offrir une bouteille de vin à son hôte. Vous échappez un deuxième aliment? Le prochain souper-fondue s’organise chez vous !

Double dip